Découvrez des millions d'e-books, de livres audio et bien plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après la période d'essai. Annulez à tout moment.

Les Meilleures Chroniques
Les Meilleures Chroniques
Les Meilleures Chroniques
Livre électronique128 pages1 heure

Les Meilleures Chroniques

Évaluation : 0 sur 5 étoiles

()

Lire l'aperçu

À propos de ce livre électronique

Allais Alphonse – Les Meilleures Chroniques, Album primo-avrilesque : Dans ces «Meilleures Chroniques», ne vous attendez pas à ce qu’Alphonse Allais respecte quelque tabou que ce soit. Handicapés ou chauves, français, belges ou anglais, hommes politiques, curés ou militaires, garçons de cafés ou artistes branchés, noirs ou colonialistes, hommes ou femmes, féministes ou machistes (encore qu’il les aime bien) : aucun n’échappe à son humour, sa dérision et ses blagues flegmatiques. «Inventions chimériques, mystifications extravagantes, raisonnements loufoques, mais qui «se tiennent», paradoxes à la fois subtils et déraisonnables, nous retrouverons tout cela dans ce nouveau volume, placé comme le précédent sous le signe de l’absurdité méthodique» (Paul Varenne, préface de l’édition de 1935). Peut-être certains seront-ils choqués. Nous, nous avons bien ri ! Nous ne vous en souhaitons pas plus… (Suivi de l’«Album primo-avrilesque» et ses monochromes).
LangueFrançais
ÉditeurMacelmac
Date de sortie12 juin 2021
ISBN9791220815062
Les Meilleures Chroniques
Auteur

Alphonse Allais

Alphonse Allais est le cadet d'une fratrie de cinq enfants, de Charles Auguste Allais (1825-1895), pharmacien, 6, place de la Grande-Fontaine de Honfleur (aujourd'hui place Hamelin) et d'Alphonsine Vivien (1830-1927). Jusqu'à l'âge de trois ans, il ne prononce pas un mot, sa famille le croyait muet6. À l'école, il semble plutôt se destiner à une carrière scientifique : il passe à seize ans son baccalauréat en sciences. Recalé à cause des oraux d'histoire et de géographie, il est finalement reçu l'année suivante. Il devient alors stagiaire dans la pharmacie de son père qui ambitionne pour lui une succession tranquille, mais qui goûte peu ses expériences et ses faux médicaments et l'envoie étudier à Paris. En fait d'études, Alphonse préfère passer son temps aux terrasses des cafés ou dans le jardin du Luxembourg, et ne se présente pas à l'un des examens de l'école de pharmacie. Son père, s'apercevant que les fréquentations extra-estudiantines de son fils ont pris le pas sur ses études, décide de lui couper les vivres.

En savoir plus sur Alphonse Allais

Auteurs associés

Lié à Les Meilleures Chroniques

Livres électroniques liés