Découvrez des millions d'e-books, de livres audio et bien plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après la période d'essai. Annulez à tout moment.

Amours, délices et orgues
Amours, délices et orgues
Amours, délices et orgues
Livre électronique146 pages1 heure

Amours, délices et orgues

Évaluation : 0 sur 5 étoiles

()

Lire l'aperçu

À propos de ce livre électronique

 Pour lui payer les 17 fr. 50, frais de notre match, je lui donnai un louis et, comme elle se disposait à me rendre la monnaie, je lui offris gracieusement (car elle me plaît beaucoup, cette petite) : « Gardez le tout, mademoiselle, ce sera pour votre dot. » – Et vous avez prononcé dot, sans faire sonner le t ? – Dame, oui, comme vous m’avez indiqué pour flot, pot, etc. – Alors, je m’explique tout ! La petite aura compris que vous lui donniez de l’argent pour son dos. – C’est moi qui ne comprends plus. – Dos est le terme argotique et bien parisien par lequel on désigne les gentlemen qui se font de détestables revenus avec l’inconduite de leurs compagnes. – Horrible ! Horrible ! Qu’est-ce que cette fillette va penser de moi ? Et Bott tint à revenir tout de suite au tir, porter ses excuses à la petite Charlotte et lui offrir une jolie bague, pour laquelle la petite citoyenne du dix-huitième arrondissement lui sauta au cou et l’embrassa de grand cœur.
LangueFrançais
ÉditeurBauer Books
Date de sortie12 mai 2019
ISBN9788834111215
Amours, délices et orgues
Auteur

Alphonse Allais

Alphonse Allais est le cadet d'une fratrie de cinq enfants, de Charles Auguste Allais (1825-1895), pharmacien, 6, place de la Grande-Fontaine de Honfleur (aujourd'hui place Hamelin) et d'Alphonsine Vivien (1830-1927). Jusqu'à l'âge de trois ans, il ne prononce pas un mot, sa famille le croyait muet6. À l'école, il semble plutôt se destiner à une carrière scientifique : il passe à seize ans son baccalauréat en sciences. Recalé à cause des oraux d'histoire et de géographie, il est finalement reçu l'année suivante. Il devient alors stagiaire dans la pharmacie de son père qui ambitionne pour lui une succession tranquille, mais qui goûte peu ses expériences et ses faux médicaments et l'envoie étudier à Paris. En fait d'études, Alphonse préfère passer son temps aux terrasses des cafés ou dans le jardin du Luxembourg, et ne se présente pas à l'un des examens de l'école de pharmacie. Son père, s'apercevant que les fréquentations extra-estudiantines de son fils ont pris le pas sur ses études, décide de lui couper les vivres.

En savoir plus sur Alphonse Allais

Auteurs associés

Lié à Amours, délices et orgues

Livres électroniques liés